Dedications
Gérard Alexandre Astier & Camerata du Rhône - Bad Make Up Enfin une radio sans pub ! Merci pour votre playlist classique. Très bien fournie. Une mention spéciale aussi pour la playlist Live. 🙂 Zoé Nirvana - Something In the Way Trop cool la radio ! Laure J'apprécie particulièrement le fait qu'il n'y ait pas d'interruptions intempestives de pubs et autres annonces. Les vôtres sont placées judicieusement. Bravo !

Chroniques

Francisco Tenório Jr – Antonio Carlos Jobim

today22/04/2024 5

Arrière-plan
share close

 

« Musiques en Liberté » nous emmène en Amérique du Sud, au Brésil.

Cette émission comporte deux volets :

  • Le premier fait suite à la sortie en France, en janvier dernier, d’un film dont les critiques ne tarissaient pas d’éloges, « They shot the piano player », autrement dit « Ils ont tiré sur le pianiste ». Le pianiste dont il est question est le brésilien Francisco Ténorio Jr.
  • 13 ans après “Chico & Rita”, un autre magnifique film d’animation, Fernando Trueba et Javier Mariscal mêlent de nouveau musique et animation dans une enquête documentaire menée par un journaliste musical new yorkais, Jeff Harris, qui raconte l’histoire. En fait, ce journaliste n’existe pas. Ce personnage a été créé pour donner cet aspect documentaire au film.

Par contre, Francisco Tenório Jr, lui, a bel et bien existé. Né le 4 juillet 1941 à Rio de Janeiro, ce pianiste brésilien serait mort en mars 1976 à l’âge de 34 ans. Si l’on emploie le conditionnel, bien que son sort ne fasse, hélas, aucun doute, c’est que les circonstances de sa disparition n’ont jamais été vraiment élucidées. Chaque interlocuteur de ce journaliste, personnage principal du film, a une théorie différente, jusqu’à un témoignage clé qui laisserait entendre que Francisco Tenório Jr, en concert en Argentine, dans la période qui constitue un tournant de l’histoire de l’Amérique Latine dans les années 60-70, juste avant que le continent ne tombe sous le joug des régimes totalitaires, aurait été enlevé par les milices révolutionnaires argentines, jeté en prison et abattu après avoir été probablement torturé.

Francisco Tenório Jr a côtoyé et joué avec les plus grands musiciens brésiliens à l’époque, tels Antonio Carlos Jobim, Sergio Mendès, la chanteuse Elis Regina, le guitariste Baden Powel et beaucoup d’autres. Il a fait partie de ceux qui ont marié la samba et le jazz, à l’origine de la Bossa Nova.

Francisco Tenório Jr a surtout fait de la scène et semble n’avoir enregistré qu’un seul album, en 1964, intitulé « Embalo ». C’est aussi le titre issu de ce disque que le pianiste a composé et qui va permettre d’illustrer nos propos pour commencer.

Cet album, Embalo, de Francisco Tenorio Jr est le résultat d’une série de sessions d’enregistrement réalisées à Rio de Janeiro, en février et mars 1964.

Pour vous faire un idée du grand talent de ce pianiste, compositeur et arrangeur, nous allons écouter aussi cinq autres titres issus de cet album :

« Inútil Paisagem », une composition d’Antonio Carlos Jobim et Aloysio de Oliveira,
« Nebulosa », composé par Tenório Jr,
« Néctar », toujours une composition de Tenório Jr,
« Nuvens », dû à deux musiciens, Durval Ferreira et Maurício Einhorn,
« Samadhi » encore une composition de Francisco Tenório Jr

Ce dernier titre issu de cet unique album de Francisco Tenorio Jr clôture la première partie de cette émission consacrée aujourd’hui à la musique brésilienne.

Peut-être cela vous aura donné envie de mieux connaitre ce remarquable musicien et bien entendu, si vous en avez la possibilité il est conseillé de voir ce film d’animation passionnant, « They Shot the Piano Player », et aussi d’écouter les autres enregistrements de cet album intitulé « Embalo ».

Patrick Le Boucher – 22 avril 2024

Écrit par: Armelle

Rate it
0%